Crazies’ manifesto… Le manifeste des Fous

Image

Stand up. Take a deep breath. Clear your throat. Look your Self in the eyes. Place your hand over your beaten heart. And let’s declare our independence from the norm.

1. I will remember what it was like to be born, and all the beautiful things I used to point at before I could speak them. I’ll reinvent curiosity and memorize delight.

2. I will forgive, because no one survives. I’ll keep the bruises but get rid of the blue. I’ll kiss my Judas back. (I have my own crosses to carry).

3. I will believe in ghosts and fairy tales. And elves and science fiction. I won’t declare a world impossible until I’ve tried to build it with my hands and when my pulse shakes like a leaf, I’ll say sure, let’s, why not.

4. I will fight with the sword of my tongue, not my fists. I’ll also fight with my silence and lips. And turn all my blood into metaphor and blossom my way into fierce cherry trees.

5. I will love like it’s the end of the world and the house is on fire. And if it’s not, I’ll bring the matches. I’ll love even when I don’t, or when I lose, or when love’s fleeting like sunsets or thick like bone or long or heavy or boring like the book I’m never done reading and writing.

6. I will live every day like it never happened before or like a tune to a song still unwritten. And I’ll record every hour on my face, and in this short-lived human dilemma, I’ll try to be in all my pictures, heartbeats, adventures and wrinkles.

7. I will dream up my reality. I will not be reasonable or realistic. I’ll write sideways on lined paper and I’ll always put heart over matter and imagination over knowledge.

8. I will create a thousand planets from scratch and then I’ll add them to the Milky Way so I can help expand the universe. I’ll make up a new language out of dust and come up with a hundred different ways to say your name.

9. I will be honest rather than loyal. Because to get through the dark forests of life you need a lamp, not a shadow, and trust is not a blind soldier but the soul’s one and only chief of staff.

10. I will be wild and untamed. I will believe in wolves. I’ll be insane, uncivilized, emotional and personal. And I will take the ring to Mordor even if I don’t know where Mordor is. I’ll be the child I left behind. I’ll be the door and key to me.

11. And when I come to die, the only thing I will regret is leaving all my stories, unfinished, on your chest. But I should hope to live in such a way, that time would breathe me out and back into your lungs, until there’s no more me or you or words or why.

from: The Crazies’Manifesto http://www.elephantjournal.com/2012/05/the-crazies-manifesto/

* * *
Lève toi. Prends une profonde respiration. Éclaircis ta voix. Regarde Toi dans les yeux. Place ta main sur ton coeur qui bat. Et déclarons notre indépendance vis-à-vis de la norme.

1. Je me souviendrai comment c’était d’être né, et de toutes les belles choses que je remarquais avant de pouvoir les nommer. Je réinventerai la curiosité et mémoriserai le plaisir.

2. Je pardonnerai, car personne ne survit. Je garderai les égratignures mais oublierai les bleus. J’embrasserai mon Judas (J’ai mes propres croix à porter).

3. Je croirai aux fantômes et aux contes de fées. Et aux elfes et à la science-fiction. Je ne déclarerai pas un monde impossible tant que je n’ai pas essayé de le bâtir de mes propres mains, et quand mon pouls frémira comme une feuille, je dirai, oui bien sûr essayons, pourquoi pas.

4. Je me battrai avec ma langue comme épée, et non avec mes poings. Je combattrai aussi avec mon silence et mes lèvres. Et je changerai mon sang en métaphore, et je ferai fleurir sur mon chemin des cerisiers audacieux.

5. J’aimerai comme si c’était la fin du monde et que la maison était en feu. Et si ce n’est pas le cas, j’apporterai les allumettes. J’aimerai, même quand je n’aime pas, ou quand je perds, ou quand l’amour est éphémère comme un coucher de soleil, ou épais comme de l’os, ou long et lourd et ennuyeux comme un livre que je n’arrive pas à finir de lire ou d’écrire.

6. Je vivrai chaque jour comme s’il n’y en avait jamais eu avant ou comme la mélodie d’une chanson qui n’a pas encore été écrite. Je mémoriserai chaque heure sur mon visage, et dans ce dilemme humain qui ne dure qu’un temps, j’essaierai d’être dans toutes mes images, mes battements de coeur, mes aventures et mes rides.

7. Je rêverai ma réalité. Je ne serai pas raisonnable, ni réaliste. J’écrirai de travers sur du papier à lignes, je placerai toujours le coeur au-dessus de la matière et l’imagination au-dessus de la connaissance.

8. Je créerai des milliers de planètes à partir de rien et je les ajouterai à la Voie Lactée pour permettre l’expansion de l’univers. Je fabriquerai une nouvelle langue avec de la poussière et parviendrai à dire ton nom de cent façons différentes.

9. Je serai honnête plutôt que loyal. Car pour traverser les forêts obscures de la vie tu as besoin d’une lampe, pas d’une ombre, et la confiance n’est pas un soldat aveugle, mais le seul et unique chef de l’âme.

10. Je serai sauvage et indomptée. Je croirais dans les loups. Je serai folle, non civilisée, émotive et personnelle. Et j’irai chercher l’anneau de Mordor même si je ne sais pas où Mordor se trouve. Je serai l’enfant que j’ai abandonné. Je serai la porte et la clé vers moi-même.

11. Et quand il sera temps de mourir, je regretterai seulement de laisser toutes mes histoires, inachevées, sur ton torse. Mais j’espère vivre de telle sorte que le temps m’intégrera à ta respiration, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus ni moi, ni toi, ni mots, ni pourquoi.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s