Re-Connexion…

fb_img_1474556066007

Elle s’est perdue au milieu des arbres

Parmi les feuilles qui changent constamment.

Elle a pleuré sous le ciel sauvage

En écoutant les étoiles raconter les histoires des temps anciens.

Les fleurs poussaient vers sa lumière

Les rivières appelaient son nom la nuit.

Elle ne pouvait pas vivre une vie ordinaire

Avec tous les mystères de l’univers

Cachés dans ses yeux.

***

– Christy Ann Martine

Trad: C. Mela

She lost herself in the trees

Among the ever-changing leaves.

She wept beneath the wild sky

As stars told stories of ancient times.

The flowers grew towards her light,

The rivers called her name at night.

She could not live an ordinary life

With the mysteries of the universe

Hidden in her eyes.

***

Advertisements

Magicienne… Magician…

Wu Jian

Quand aujourd’hui on me traite de magicienne, je n’entends rien d’autre que cette capacité de la femme à renouveler l’ordinaire des heures, à se tenir toujours au bord de la merveille, à l’affût de l’insensé.

***

Today, when they call me a magician, I understand nothing but this woman’s ability to renew the monotony of hours, to always stand at the edge of wonder, on the lookout for madness.

Art: Wu Jian

Nature féminine… Feminine nature…

10482238_583552871789709_3758777114181802594_n

La nature féminine se révèle une surnature.

Comme si toute femme hébergeait en elle une reine, une fée.

Comme si toute femme circulait en ce monde avec les yeux et le cœur émerveillés d’Ève découvrant le Paradis.

***

The feminine nature turns to be supernatural .

As if every woman sheltered within herself a queen, a fairy.

As if every woman was going through the world with the amazed eyes and heart of Eva discovering Paradise.