Magicienne… Magician…

Wu Jian

Quand aujourd’hui on me traite de magicienne, je n’entends rien d’autre que cette capacité de la femme à renouveler l’ordinaire des heures, à se tenir toujours au bord de la merveille, à l’affût de l’insensé.

***

Today, when they call me a magician, I understand nothing but this woman’s ability to renew the monotony of hours, to always stand at the edge of wonder, on the lookout for madness.

Art: Wu Jian

Advertisements

Sorcière

Image

Aux origines, la sorcière était la prêtresse de la nature, la gardienne de la vie. Elles étaient dotées d’un potentiel vital beaucoup plus riche et de perceptions plus profondes que les hommes. Les Anciens la vénéraient pour son savoir. Il n’y a rien de maléfique là-dedans. Par leur connaissance de la nature et leur prescience, elles étaient les intermédiaires entre les vivants et les forces supra-naturelles, entre les temps et les niveaux de conscience. Sorcière ne veut par dire méchante, mais douée « du pouvoir d’influencer le sort ». Beaucoup de femmes entraient dans cette définition : les guérisseuses, les voyantes, les accoucheuses, les enchanteresses, etc. Chaque femme pourrait l’être en fait. Pour moi, traiter une femme de sorcière, c’est le plus beau des compliments. Car la sorcière est la charmeuse, l’enchanteuse.

C’est la féminité incarnée !

source: http://www.lasemainedelallier.fr/article/06/06/2013/marie-des-bois–la-derniere-sorciere-de-lallier/5790#sthash.3UlYhBuj.dpuf