La prêtresse des temps modernes

Image

On me demande souvent « Qu’est-ce qu’une prêtresse, et que fait-elle ? »

Une explication simple serait de donner la définition du dictionnaire : « une prêtresse est une femme qui officie à des rites sacrés ». Même si cela reste vrai, en vérité, une prêtresse est et fait tellement plus. Elle sert les besoins spirituels de la communauté.

Il y a très longtemps, les prêtresses dans leurs communautés observaient attentivement les motifs et les rythmes de la Nature. S’accordant aux cycles de la terre, elles honoraient la Grande Mère en réalisant des rituels saisonniers sacrés. Les femmes, considérées comme des représentations de la Terre Mère, étaient profondément révérées, honorées et célébrées, car, comme la terre, une femme a aussi la capacité de faire grandir la vie en elle. Plus tard, les prêtresses romaines, grecques ou égyptiennes ont vécu dans des temples sacrés. Elles aussi adoraient la Grande Mère, la Déesse dans toutes Ses formes. En tant que prêtresses, elles servaient aussi les besoins spirituels de leurs communautés, et on les tenait en haute estime. De nombreuses hiérarchies et événements historiques se sont succédés. Bientôt, les hommes ont commencé à avoir peur du pouvoir des prêtresses, et leurs pratiques naturelles, spirituelles et mystiques ont été vues comme démoniaques. Leur puissance, grandement incomprise, fut considérée comme une force obscure qu’il fallait anéantir. Des milliers de prêtresses ont été persécutées, mises à mort pour leurs croyances et leurs pratiques spirituelles. Celles qui réussissaient à échapper à la mort fuirent leurs temples sacrés et se cachèrent sous terre.

Aujourd’hui, après une période de 2000 ans de patriarcat, une prêtresse des temps modernes émerge. Elle fait remonter dans le présent une sagesse ancienne et riche, qui intègre les enseignements spirituels passés à quelques ajouts personnels. En plus de son rôle de prêtresse, elle peut aussi avoir une famille et un travail conventionnel. Elle se tient dans une essence profondément tournée vers l’eau et la lune, et sa mission est d’aider à faire fructifier l’énergie vitale presque oubliée du Divin Féminin. Intuitivement, elle sait qu’un retour au matriarcat n’est pas nécessaire. Une prêtresse moderne dirige plutôt son énergie pour restaurer l’équilibre harmonieux et naturel entre les genres et Tout Ce qui Est. Tissant sont énergie fluide lunaire d’eau avec les énergies fixes du feu solaire masculin, elle aide à faire renaître l’Union Sacrée.

Les femmes qui choisissent de suivre le chemin de la prêtresse ont répondu à un appel intérieur profond. Provenant de l’intérieur, et entrant passionnément en résonance avec l’appel ancien de la Grande Mère, chaque cœur a, un jour, su avec une certitude absolue… oui, c’est cela… c’est la mission que je dois accomplir… la raison même de mon incarnation présente !

Avec courage et grâce, une prêtresse moderne voyage continuellement sur la spirale ascendante et descendante de la vie. Un profond travail intérieur est un devoir. Affronter, purifier, guérir les blessures passées lui permettent de se débarrasser énergétiquement de ce dont elle ne se sert plus, ou qui ne sert plus sa mission. Plonger dans les royaumes intérieurs… silences pour la réflexion, les prières, la méditation… lui permet de mieux « voir » et de « sentir » plus clairement sa vérité. Le travail et la persévérance sont récompensés. Bientôt, elle commence à se reconnaître comme une expression unique du visage de la Mère Divine. Elle apprend à valoriser et honorer vraiment sa propre féminité. Elle devient un vaisseau sacré, plus à même de porter l’espace sacré pour l’humanité.

Une prêtresse se consacre à servir la beauté, l’amour et l’esprit de toute vie. Elle apprend à s’accorder et à travailler de façon sacrée avec toutes les énergies, plus particulièrement celles de la Nature et des éléments. Comme la danse fluide du flux et reflux, la prêtresse travaille passionnément à élever la vibration de notre monde physique, en l’infusant avec le Sacré. Irradiant tout ce qu’elle est et fait, une prêtresse expérimente une immense joie quand elle effectue des cérémonies et des rituels inspirés par le divin. Souvent comparée à un chaman, elle est capable de se positionner entre les mondes visibles et invisibles, se tenant dans la vallée richement tendue entre ces deux dimensions.

 

Ainsi soit-il. Soyez Bénies !

*  *  *

I’m often asked, “What is a priestess and what does she do?“

A simple explanation is to offer Webster’s definition: a priestess is a woman who officiates in sacred rites. While this is quite accurate, in truth, a priestess is and does so much more. She serves the spiritual needs of the community.

Long ago the priestesses in communities carefully observed the patterns and rhythms of Nature. Attuning to earth’s cycles, they honored the Great Mother by performing sacred seasonal rituals. Women, seen as an embodiment of the Great Mother, were deeply revered, honored and celebrated for, like the earth, a woman too was able to grow life within her. Later in history, Roman, Greek, and Egyptian priestesses lived in holy temples. They, too, worshiped the Great Mother, the Goddess in Her many forms. They served the spiritual needs of the community as well and were also held in high esteem. Numerous hierarchies and historical events ensued. Soon, men began to fear the power of priestesses. The natural spiritual and mystical practices of priestesses were viewed as evil. Their power, greatly misunderstood, was thought to be a dark force that needed to be annihilated. Thousands of priestesses were persecuted, put to death for their beliefs and spiritual practices. Those managing to escape death fled their holy temples and went underground into hiding.

Today, in the midst of a two-thousand-year period of patriarchy, a modern-day priestess is emerging. She brings to present times richly-steeped ancient wisdom, integrating past spiritual teachings with a few spins of her own. In addition to her work as Priestess, she may also have a family and hold a conventional job as well. She holds within a deep moon-water essence, and her mission is to help bring into fruition the vital life-force energy of the almost forgotten Divine Feminine. Intuitively, she knows a conversion to a matriarchy isn’t what’s currently needed. A modern-day priestess instead directs her energy to restoring a natural, harmonious balance between the genders and All That Is. Weaving her fluid moon-water essence with the energies of the fixed sun-fire masculine, she helps re-birth Sacred Union.

Women choosing to walk the path of the priestess have answered a deep inner calling. Hearing within and resonating passionately to the ancient call of the Great Mother, a time came when each heart knew with absolute certainty… yes, this is it… Here’s is the work I am to do…the very reason I’ve incarnated at this time!

With courage and grace, a modern-day priestess journeys the continuous ascents and descents of life’s spiral. Constant deep inner work is a must. Confronting, clearing, healing past wounds energetically empties her of what no longer serves use or purpose. Going into the inner realms…quiet times of reflection, prayer, meditation…enables her to better “see” and “sense” her truth more clearly. Hard work and perseverance bring rewards. Soon she begins to recognize herself as a unique expression of the face of the Divine Mother. She learns to value and deeply honor her own femininity. She becomes a holy vessel, better able to hold sacred space for all humankind.

A priestess is dedicated to serving the beauty, love, and spirit in all life. She learns how to attune to and work sacredly with all energies, particularly those of Nature and the elements. Like a fluid dance of ebb and flow, a priestess works passionately to raise the vibration of our physical world, infusing it with sacredness. Illuminating all that she is and does a priestess experiences great joy when performing divinely-inspired ceremony and ritual. Often compared to a Shaman, she is able to position herself between the visible and invisible worlds, residing in the valley of enriched tension lying between the two dimensions.

And So It Is. Blessed Be!

 

~ Sharon Fallon Shreve

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s